Le TOP 5 des outils de météo du SEO

Ecrit par loran. Posté dans outils référencement

Google fait la pluie et le beau temps

Google fait la pluie et le beau temps

Il ne se passe pas une journée sans que dès le matin, un référenceur anxieux pose la question autour de lui :

  • “Dites, les SERP, ça bouge beaucoup chez vous ?”
  • “N’avez-vous pas constaté de gros changements dans vos positions ?”
  • “Ah merde, y aurait-il eu une nouvelle mise à jour de Google cette nuit ?”

Bref, ceux qui côtoient les SEO sont systématiquement énervés par ce genre de question qui sous-entend souvent “J’ai fait de la merde un jour, est-ce que vous croyez que Google m’a repéré et déclassé ?”. Ha ha ha… Et oui, les techniques de référencement qui marchaient avant ont une durée de péremption de plus en plus rapprochée.  Le webspam est combattu de plus en plus ardemment, à mesure que les techniques pour tromper Google sont connues et surexploitées.

Alors voici quelques outils de type “météo du référencement” pour savoir si Google a mis à jour son algorithme ou ses filtres ou bien si c’est vous qui avez été repéré et sanctionné, parce que vous vous êtes crus plus fort de Google.

MozCast

Outil de météo du SEO : Rapport météo de l’algorithme de Google

Cet outil du célèbre site MOZ (ex-SEOMOZ) propose un bulletin météo de Google, qui indique les récentes fluctuations de Google pour 1000 mots clés représentatifs. Très clair. Au vu de l’implication de MOZ et de MOZCAST, il est évident que MOZCAST dispose d’une base de données fiable, puisque l’outil est concurrent de MajesticSEO et de AHREFs. Donc dispose d’un index conséquent.

Comment est calculé cet indice météo ? Chaque jour, l’ensemble des mots clés produit un résultat dans les SERP et est comparé aux jours précédents. Les changements de positions sont calculés, moyennées et normalisées en un indice de température.

De plus, MOZCAST propose un historique de 30 jours pour pouvoir comparer les données, ainsi que les principaux événements de mise à jour de l’algorithme et des filtres de Google, afin de calquer les événements avec les éventuels changements de “température”.

mozcast la météo de Google

Serpomètre (le seul français de l’équipe Ranks.fr !)

Outil de météo du SEO : Serpomètre, l’indice de turbulence des SERPs

Serpomètre est quant à lui un peu plus secret dans sa méthode de calcul. Tout ce qu’on sait, c’est que lui aussi dispose d’un échantillon de mots-clés, sur plusieurs thématiques et que les 5 premières pages de Google sont examinées.

A part ça, son indice de stabilité est une échelle de 0 à 10 avec un 4 comme étant un indice qui veut dire que les SERPs sont stables. Sinon, que dire à part que l’avantage ESSENTIEL de cet outil est qu’il scrute le marché français !

serpometre la météo du référencement

SERPs

Outil de météo du SEO : SERPs Volatility Index

Le but de SERPS est de pouvoir indiquer si son site a été impacté par Google. Un peu sur le principe du “est-ce que c’est moi ou est-ce que tout le monde est touché ?”. L’objectif est de pouvoir fournir un graphique avec la tendance globale des positions de 1000 sites monitorés par le site. Puis de le comparer aux évolutions des positions de son propre site.

Bref, un outil pour savoir si ça vient de chez moi ou si c’est tout internet qui bouge. Très utile pour ceux qui sont paranos. Et pour ceux qui ne le sont pas non plus.

serps la météo du référencement

Algoroo

Outil de météo du SEO:  Algoroo, par Dejan SEO

Algoroo est un nouvel outil pour monitorer les changements d’algorithme et les updates du Zoo de Google. Chaque jour, des 100aines de mots clés sont analysés pour identifier s’il y a une turbulence (des mouvements inhabituels dans les SERPs.

Bon, honnêtement, j’ai rien trouvé de plus, je ne sais pas s’il est aussi performant que les autres outils mais comme j’ai dit : autant avoir plusieurs sons de cloche ! Cependant, Dejan SEO -l’éditeur d’Algoroo- est un site reconnu dans la bulle SEO, donc…

Algoroo, la météo du référencement

Serpmetrics

Outil de météo du SEO : Search Engine Fluctuation Charts

SERPmetrics propose un graphique avec les fluctuations des SERPs de 3 moteurs de recherche. Oh wait. Il existe 2 autres moteurs de recherche ? Allez, je devine. Altavista et Hotbot ? Ah non, Bing et Yahoo (qui partagent en fait le même moteur Bing).

Bref, on s’en fiche de Bing et de Yahoo, il n’y a que ceux qui ont eu leur site défoncé par Google qui peuvent se permettre de regarder les fluctuations sur les miettes de part de marché que Google a laissé !!!

Et donc SERPmetrics fait les choses en grand. 100 000 mots clés analysés sur les 100 premiers résultats. Bigre, ça a l’air plus précis que chez MOZCAST ? Quoi qu’il en soit, il est important d’avoir plusieurs sources pour se faire une opinion.

A noter qu’il existe une URL pour la version UK et que la version FR est à venir. Pas encore de date…

serpmetrics la météo du référencement  

BONUS : autres sources d’information de volatilité des SERPs

 

loran

Qui suis-je ? Du côté pile, je suis consultant en Système d'Information pour de grands comptes (médias, télécom, transport, finance). Du côté face, j'interviens en tant que consultant auprès de TPE/PME pour leur apporter des solutions Web performantes, adaptées à leurs besoins à l'aide d'une méthodologie projet.

Commentaires (10)

  • Aurélien

    |

    Salut,

    Sympa d’avoir compilé cette liste d’outils ! Quelques remarques en vrac qui me viennent à l’esprit :

    – Je trouve très curieux que SEMrush ne propose rien dans ce domaine, car ils sont très bien placés en termes de collecte de données. Dans le même genre version fr, SEMvisu pourrait surement faire de même.

    – “Bref, on s’en fiche de Bing et de Yahoo…”
    Dans un certain sens oui (on se comprend). Je leur trouve une certaine utilité tout de même : je monitor souvent la visibilité globale d’un site sur ces autres moteurs pour mieux apprécier une éventuelle perturbation ou pénalité dans les SERPs de Google… partant du principe que Google a une longueur d’avance en matière de lutte antispam.

    Reply

    • loran

      |

      Bonjour Aurélien

      Je suis parfaitement d’accord avec toi au sujet de Semrush et de Semvisu (le concurrent sur le marché français). Vu qu’ils indexent les positions d’un nombre incalculable de sites, ils pourraient donner une tendance. Ce serait une bonne chose, et c’est Ranks.fr qui a eu une bonne idée avec son SERPomètre, branché sur sa base de données de sites audités.

      Je comprends aussi ta remarque sur Bing et Yahoo. Mais mon point de vue est le suivant : vu la part de marché ridicule, je ne souhaite même pas passer 1 minute dessus. Les perturbations sur ces moteurs sont si lents à se diffuser que je n’y trouve aucun intérêt. Je suis cash :) mais par contre, j’ai des sites US pour lesquels Bing et Yahoo sont important. Tout dépend du marché adressé.

      Reply

  • luckygulli

    |

    C’est étrange que Google ne fournisse pas lui même ce service. Ils feraient des bénéfices certains, et ça pourrait soulager leurs serveurs.

    Reply

  • luckygulli

    |

    C’est étrange que Google ne fournisse pas lui même ce service. Ils feraient des bénéfices certains, et ça pourrait soulager leurs serveurs. Mais bon, tant pis, on utilise des services sans trop vraiment avoir de garanties…
    Et c’est vrai que pour le moment, savoir la position qu’on a sur Yahoo! ou Bing est tellement peu importante devant la position sur Google que les outils qui donnent les fluctuations pour ceux-ci sont pas vraiment très primordiaux.

    Reply

  • Kaizen

    |

    Je veux comprendre pourquoi Google ne dévoile pas des indices clairs sur son algorithme afin que la communauté SEO puisse tirer des résultats prouvés.?
    Encore, les bases de tests sur lesquelles travaillent les chercheurs, sont-elles suffisantes pour confirmer les résultats trouvés?
    Enfin, est-il simple de trouver des bases disponibles pour tous?

    Reply

    • loran

      |

      hello

      je te laisse y répondre ? allez, un petit effort :

      Reply

  • Géraldine

    |

    erci pour tous ces outils, voilà un billet toujours bien utile ! D’autant plus que je ne les connais pas tous. Quant à ton SERPS pour les parano ;-)… qui ne l’est pas ? Surtout chez les SEO ! Et il y a de quoi car Google entretient les mystères et ne lèvera jamais son voile opaque ! Ce serait trop simple :-(

    Reply

  • Zakia

    |

    Et voici un excellent site pour une excellente veille SEO :
    http://www.cladx.com/e-outils/webboard.html
    Il ressemble presque toute la communauté SEO. C’est une occasion pour être à jour sur les dernières actualités SEO. Personnellement, je l’ai mis en favoris car il le mérite de l’être.
    Au lieu de fouiller d’ici et là, cet outil me fait gagner du temps.

    Reply

  • fabien

    |

    Pour ma part j’utilise Serpometre je n’avais jamais chercher sur internet d’autre service de ce type alors merci beaucoup pour cet article vraiment intéressant je vais dans les jours à venir tester tous les sites pour voir lequel marche le mieux sur la France je suppose que Serpometre doit être le mieux placé j’ajoute donc votre site dans mes favoris .
    Merci pour les infos.
    A bientôt
    Fabien

    Reply

  • Franck

    |

    J’ai déjà essayé Serpmetrics, MozCast et Algoroo, comme tu le dis si bien dans ton article, il est important d’avoir plusieurs sources! Dans le domaine du SEO, il faut se méfier de ses sources, personne n’a toutes les réponses et certains cherchent aussi à nous mettre des bâtons dans les roues!
    Merci d’avoir partagé ces outils, je vais essayer ceux que je ne connais pas!

    Reply

Leave a comment

Quiz Anti-Spam :