Maîtrisez votre e-réputation facilement et rapidement

Ecrit par loran. Posté dans réseaux sociaux

Attention à votre e-réputation si vous cherchez à être recruté. Surveillez votre présence sur Google et les réseaux sociaux, ou sinon ... :)

Attention à votre e-réputation si vous cherchez à être recruté. Surveillez votre présence sur Google et les réseaux sociaux, ou sinon … :)

Je vais vous parler d’e-réputation, ou plutôt de la méthode la plus facile et la moins chère pour bien la maîtriser ce qu’on dit de vous en ligne. Pour cela, je vais vous donner un ensemble d’outils ou de sites sur lesquels vous devez vous positionner, soit en vous appropriant la page qui parle de vous, soit en allant vous inscrire.

Le mot d’ordre : dans tous les cas, il faut faire ressortir le nom et le prénom dans les espaces publics, tels que la bio, la description, l’URL ou tout autre endroit accessible à Google ainsi qu’aux personnes non inscrites sur le site en question.

De même, si vous pouvez faire figurer le nom de votre entreprise ou tout autre élément différenciant comme

  • un domaine d’expertise (moi je mettrai : “expert omniscient multidomaine”),
  • une qualité (j’écrirai : “un mec parfait, signé : Le Visiteur Impartial”)
  • une ou des compétences (pour ma part : “compétent : oui”. Vous avez compris, je n’ai pas besoin de détailler)

NOTA :

Quand j’écris “inutile”, ça veut bien dire “inutile” SAUF pour l’aspect “e-réputation”, évidemment.

POUR LES PLUS PRESSES :

Les sites avec un + devant sont ceux sur lesquels il faut maîtriser sa présence. Le nombre de + est représentatif de l’importance.

MÉTHODOLOGIE :

Je me suis servi de Google et j’ai recherché sur les 5 premières pages de certaines personnes représentatives*… ou pas de la sphère SEO et Web. Puis j’ai récupéré les sites en question. Facile, non ?

* CG, LT, MD, LB, MP, DS, GP, FM, RD, DR, SR (peut être que certains sont faciles à deviner)

BON D’ACCORD, ET ENSUITE ?

Et bien l’objectif est simple : marquer sa présence sur internet, plus précisément sur Google, avec le concept de “SERP Domination”, soit la capacité intrinsèque des différents outils proposés ci-dessous de se positionner au plus haut dans Google lorsqu’on vous recherche sur Google.

De par leur “qualité” (on rigole pas) à bien se positionner, vous avez en un minimum d’effort une armée de pages à votre nom, empêchant ainsi l’apparition de pages non maîtrisées ou bien négatives. Si ce n’est pas suffisant, un petit travail de référencement (netlinking only) suffira dans la plupart des cas. Et dans le cas contraire, c’est que vous n’avez pas été gentil avec quelqu’un, il faudra un traitement plus chirurgical..

Internet connait tout de votre vie. Tout tout tout !

Internet connait tout de votre vie. Tout tout tout !

Liste des services web où maîtriser votre réputation en ligne

Site en nom propre

  • +++ MonNom.com/.fr
    • ou bien MonPrenomMonNom.com/.fr
    • voire MonPrénom.MonNom.com/.fr
  • +++ blog personnel

Sites externes

  • ++ issus de commentaires de blogs
  • issus du guest-blogging
  • issus de citations/liens

réseaux images

  • + Flickr
  • + Pinterest
  • Google Image, et donc ancrés sur des images
  • Picasa chez Google

Réseaux sociaux particuliers

  • +++ Facebook
  • +++ Twitter
  • +++ Google+
  • Copain d’Avant
pensez à vous désinscrire de Badoo, ça montre que vous recherchez un plan cul… Pas bon pour votre e-réputation !

Réseaux sociaux professionnels

  • +++ LinkedIn (+ page d’entreprise)
  • +++ Viadeo (+ page d’entreprise)
  • ++ annuaire.com/societe.com/dirigeant.societe.com
  • ++ Pages Jaunes (prendre ce qui est gratuit)
  • ++ reseau.journaldunet.com (mêmes identifiants que CopainDAvant, le réseau de CCM Benchmark Group)
  • ++ Kimatel (recherche inversée par le téléphone. J’ai sécurisé mon n° pro en le taggant comme légitime)
  • + annuaire.118712.fr ou 118712.fr
  • + manageo.fr
  • + hotfrog.fr
  • + Page entreprise de Google+
  • + Page entreprise de Facebook
  • + compte professionnel Twitter

ainsi que les sites d’horaires tels que

  • les-horaires.fr,
  • au-magasin.fr,
  • horaires-commerces.fr,
  • fr.nomao.com pour votre entreprise

blogs gratuits et réseaux à la mode

  • ++ blogspot (exemple : prenom-nom.blogspot.com)
  • + over-blog.com
  • profile.typepad.com (profil)
  • Tumblr
  • typepad.com

réseaux vidéos

  • + youtube (et oui ! pensez-y)
  • dailymotion (dans une moindre mesure que Youtube)
  • viméo

Mini-CV, CV complet ou cartes de visite

  • ++ doyoubuzz.com
  • + aliaz.com
  • + about.me
  • tikimee.com

Sites agrégeant des infos d’e-réputation

  • mywot.com (Web Of Trust)
  • slytee.com (son concurrent français)
  • webutation.net (agrégation)

Sites inutiles gravitant autour des réseaux sociaux

…mais servant à consolider et “tapisser les SERPs” ©loran750

  • paper.li
  • twtrland.com
  • twun.ch
  • klout (mesurer son Klout c’est comme mesurer sa …)
  • amplefriends.com
  • pearltrees.com (j’ai pas trop compris à quoi ça sert mais ce p**** de site se référence bien)
  • twikeo.com

Digg-link, bookmarks, 2.0 et autres merdes.

Soit vous vous désinscrivez, soit vous les maîtrisez. Mais faites-en quelque chose.

  • ++ scoop.it
  • netvibes.com
  • identi.ca
  • dig.do
  • ask.fm
  • fr.netlog.com
  • bloglovin.com

Les “people search”, soit les annuaires 1.0 ou 2.0.

Toujours besoin de maîtriser ces sites inutiles (ou bien pour les supprimer)

  • +++ yatedo.fr
  • +++ yasni.fr
  • + quora.com
  • 123people.com (beurk !)
  • pipl.com
  • spock.com
  • Zoominfo.colm
  • whitepages.com
  • dig.do
  • radaris.com
  • webidoo.com
  • zerply.com

Sites complémentaires pour assoir ses compétences

  • +++ Slideshare pour partager ses présentations, PDF et PowerPoint.
  • prezi.com (pourquoi pas, il n’est pas encore connu mais il fait partie des outils “sérieux”)

Pourriture à supprimer

comme les sites qui affichent le whois ou les sites similaires.

  • fr.yourwebsite.com (paragraphe 4 de la FAQ)
  • urlmetriques.co (en bas)
  • xmarks.com (j’ai pas trouvé)
Attention à votre correspondance privée ... qui ne l'est pas :)

Attention à votre correspondance privée … qui ne l’est pas :)

Bon, c’est bien gentil tout ça, mais comment on mesure sa réputation en ligne, et gratuitement ?

Facile. Inscrivez-vous sur ces outils-là :

  • socialmention.com
  • samepoint.com et/ou samepoint.com/socialsearch

ou gratuits/freemium/semi-payants/payants comme

  • Mention.net
  • fr.alerti.com
  • youseemii.fr
  • eCairn.com
  • zen-reputation.com
Les types de sites pour gérer votre réputation en ligne

Les types de sites pour gérer votre réputation en ligne

Et si vous ne voulez pas que ces outils viennent scraper votre site ou votre page ?

Vous mettez ça dans votre robots.txt pour bloquer les bots qui viennent fouiner et déterrer vos infos persos.

User-agent: 123People
User-agent: Yasni
User-agent: MyOnID
User-agent: Pipl
User-agent: wink
User-agent: spock
User-agent: peekyou
User-agent: rapleaf
User-agent: snitch
User-agent: tweepz
User-agent: yoname
User-agent: yourtraces
User-agent: zoominfo
User-agent: URLmetriques
Disallow: /

Bon, tout ça c’est bien beau, mais pourquoi je ne l’ai pas encore fait pour moi-même ?

Tu sais pas ? Alors va poser cette question à Chuck Norris, il te répondra : c’est pas Chuck Norris qui a besoin d’e-réputation, c’est l’e-réputation qui a besoin de Chuck Norris.

Et bien c’est pareil pour moi, mais en plus imposant.

Tiens, je pourrais rajouter encore quelque chose à la rubrique “qualité”. Laquelle à votre avis ?

loran

Qui suis-je ? Du côté pile, je suis consultant en Système d'Information pour de grands comptes (médias, télécom, transport, finance). Du côté face, j'interviens en tant que consultant auprès de TPE/PME pour leur apporter des solutions Web performantes, adaptées à leurs besoins à l'aide d'une méthodologie projet.

Commentaires (19)

  • Jean-Michel

    |

    Merci pour cet article très complet !

    A titre personnel, je m’étais appuyé sur divers sites américain de type about.me, Zerply.com et autres, sans faire de netlinking et le résultats n’avait pas été concluant.

    En revanche, les réseaux sociaux perso et pro sont d’une efficacité redoutable pour ranker. J’ajouterai Knowtex qui fonctionne bien :)

    Concernant les alertes, talkwalker.com est aussi très pratique.

    “Tiens, je pourrais rajouter encore quelque chose à la rubrique “qualité”. Laquelle à votre avis ?”

    Google Actu ? :)

    Reply

  • yann

    |

    Merci pour l’article exhaustif.
    J’aurais beaucoup de sites à ajouter dans le section “pourritures”, que j’appelle “vampires”. Certains de ces sites permettent de nettoyer les Serps de “bons’ résultats, afin de noyer le poisson. En général, si une requête ramène beaucoup de sites de stats pas exemple, cela peut s’expliquer par une automatisation de soumission, légitime ou pas (nseo ?)

    Reply

    • loran

      |

      Oh, je n’en doute pas. Il faut par contre que ces sites vampires ou pourritures soient bien référencés. Généralement, j’ai remarqué que Google avait tendance à les désindexer entièrement, une fois -probablement- qu’un nombre conséquent de plaintes soient déposés. Donc ce n’est que temporaire. Mais en attendant, ça pourrit internet à l’instar de toute la merde automatiquement générée.

      Reply

  • Shelko

    |

    Waouh, ça c’est du guide ;)
    Avec la super liste de site qui va bien. Du coup c’est facile pour toute personne qui a besoin de se refaire une virginité sur le net. On suit les conseils un par un et hop on redevient blanc comme neige.
    Je garde le lien sous la main, j’ai quelques ados dans mon entourage qui vont rapidement en avoir besoin ;)

    Reply

  • Flam696

    |

    Très bon article. La plupart des ““people search”, soit les annuaires 1.0 ou 2.0″ devrait passer en “pourritures” ;-)
    Dans l’ensemble de tes résutats, pour ma part, je pense qu’il vaut “ne pas être, qu’être…” ;-) En d’autres termes, préférez ne pas apparaitre sur tout ces sites extra-populaires au bénéfice d’une seule visibilité sur votre site en dur, hébergé par vos soins. Non seulement vous serez plus à l’abri de “fouilles indésirables” mais aussi vous maitriserez mieux votre traçabilité et le choix de supprimer une donné.
    En ce qui concerne les CDN et les copies serveurs, perso, je pense qu’il ne faut pas s’en inquiéter outrre-mesure en suivant mon astuce car vous pourrez “brouiller” une info par la suite…
    Cela dit, comme tu dis Ioran, si vous me demandez pourquoi je ne le fais pas totalement pour moi-même, c’est que je suis plus fort que Chuk Norris ;-)

    Reply

  • création de site web

    |

    Bonjour, Merci pour l’article ou plutot un guide à mettre en PDF pour maitriser sa réputation ;)

    J’ai connu un ami qui après avoir été sur l’ensemble des sites sociaux à voulu effacer sa trace sur le web … c’était difficile..

    Ca peut parraitre normal, mais internet est devenu une vrai emprunte pour chaqu’un d’entre nous !

    Reply

  • Agence Animation Artistique

    |

    Salut c’est Chouquette Norissette,
    L’e-reputation, peuchère, ç’est comme une contrefaçon de citation dans Wiki mais pas chère…
    Mais attention aux séquelles de l’agent Orange: Pages Jaunes (prendre ce qui est gratuit) et 123people.com (beurk !)
    La guerre de la ré-pute: ou comment mesurer sa quékloute, avec pour seul avantage de passer sa serp à la serpillière…

    Reply

  • Maude

    |

    Merci pour ce guide complet, et vu la liste des outils à maîtriser et/ou nettoyer on se rend compte que le travail est conséquent pour maîtriser au mieux son e-reputation. Je ne connaissais pas du tout les outils de mesures tels que socialmention.com & samepoint.com je vais tester ça de ce pas et voir ce qui ressort :-)

    merci pour la liste des robots, bien pratique également.

    Reply

  • Etienne

    |

    Pas mal l’article, même si à cette heure ci je lis surement un peu de travers.

    Je voulais juste rajouter quand même un petit truc que je vois sur 123people que tu dis beurk ^^

    A la différence de Yasni par exemple (je viens d’essayer sur celui ci), sur 123people on peut faire une demande de suppression de ses infos perso sur leur site, c’est automatique, et on “coche” tout ce qui nous concerne.

    Bon sauf que je viens de me rendre compte qu’il y a toujours quelques infos sur moi qui sont revenus (j’avais fait la demande il y a un an et je vérifiais régulièrement). Peut être dû à mon changement de site, ou que sais-je.

    En tout cas j’étais jamais passé ici, tes articles sont sympa, j’attends juste maintenant la réponse au pendu :p

    Etienne.

    Reply

  • rix

    |

    En effet, l’E-réputation pourrait être un bon atout pour promouvoir son image, mais elle peut également se retourner contre soi.

    Sur Facebook par exemple, si tous vos statuts peuvent être vus par le public, ce serait une catastrophe si on vous publier des propos gênants :p

    L’optimisation des réseaux professionnels comme Viadeo constitue également comme une des meilleures initiatives. Si vous êtes actif sur ces sites, les pages de recherche vous concernant seraient envahies par vos activités sur Viadeo ou Linked In. Et pour ma part, c’est très intéressant car ça permet d’avoir une bonne image. Ca fait croire au recruteur qu’on passe moins de temps sur Facebook :p

    Reply

  • nixxonderby

    |

    Bonjour,

    Excellent article! Vous ne l’avez peut-être pas remarqué mais les SEO sont eux aussi de grandes stars, (oui, oui, en ce qui me concerne, j’ai pas mal de paparazzis camouflés dans mon jardin, lol!). Bref, pour réussir à tout les coups sur le net, il faut savoir soigner son image comme les étoiles d’Hollywood. Dans ce poste, ce qui me fait plus rire c’est le fait qu’il va vraiment falloir oublier Badoo pour éviter à nos fans de penser que nous recherchons des plans cul. Ceci dit, le sujet est passionnant et vraiment intéressant. Peace!

    Reply

  • Nicolas

    |

    Voici un très bon article synthétique : de très bons conseils pour créer son identité numérique et établir les bases de son e-réputation.

    Analyser et suivre sa page de résultats de recherche Google est également important, cette page Google étant le canal d’entrée principal quand un internaute se renseigne sur vous.

    L’équipe de Reputation VIP a conçu un tableau de bord en ligne vous permettant de le faire gratuitement, nous serions très intéressé par vos retours d’expert et d’utilisateur :
    http://www.reputationvip.com/particuliers

    N’hésitez donc pas, et merci encore pour cet article.

    Cordialement,
    Nicolas Nguyen de Reputation VIP.

    Reply

  • xav_

    |

    Je n’ai plus qu’à m’y mettre ! Merci pour tous ces conseils pratiques.

    Je me pose quand même une question : perso je n’ai ni facebook, ni autre réseau social, c’est un plus ou un moins pour ma e-réputation ?

    Je le prend pour un plus, vu que je peux ainsi maitriser tous les aspects, mais que va penser un recruteur en informatique si je ne suis sur aucun des grands réseaux sociaux mondiaux ?

    Reply

    • loran

      |

      Salut. Je ne sais plus qui disait que ne pas être présent sur Facebook ou sur internet était suspect. Je crois que c’est soit Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook ou bien l’un des 2 dirigeants de Google.
      Tout est dit : avec ces quelques éléments que j’ai donné, c’est facile de maîtriser rapidement tout ce qui se dit sur toi, et de “squatter” les SERPs. Pour ton bon.

      Reply

  • Alexa

    |

    Faire une veille de son e-réputation, c’est un terme très courant actuellement. Si le web constitue plusieurs avantages, notamment la rapidité de communication, il ne faut pas négliger ses éventuels inconvénients, comme cette grande impact dans la vie personnelle et professionnelle.

    Reply

  • Zakia

    |

    J’ai souvent tendance à lire les articles traitant le sujet de réseaux sociaux. Mais, c’est la première fois que je tombe sur un article si complet. Vraiment, ce sera mon repère et je dois l’avouer.
    Juste, une proposition me vient à l’esprit. Pourquoi ne pas nous faire un billet de distingue ce qu’il faut faire de ce qu’il ne faut pas faire au sujet de l’e-réputation ?
    Je veux juste insister sur le site du bookmarketing social DELICIOUS. C’est vraiment intéressant de voir de son côté surtout qu’il joue sur les tags pour renforcer vos informations.

    Reply

  • Paul

    |

    Merci pour cet article complet. Même si certains risquent de s’y perdre. J’aimerai bien savoir quels sont les 2 ou 3 solutions qui amènent le plus à être embauché. Pour ma part rien que linked in fonctionne à merveille pour être contacté. Le site perso est quelque chose que je trouve super surtout pour les métiers liés au web.

    Reply

  • ALLU

    |

    Je n’ai pas tout compris. Mais bon, je relirai attentivement. Et sinon pour les pages G+, comment fait-on pour passer au delà des radars des sites “pourritures à supprimer” ? ça m’intéresse !

    Reply

    • loran

      |

      Bonjour,

      qu’est-ce que vous n’avez pas bien compris ?
      L’objectif est d’occuper la place en se positionnant dans les résultats de Google pour éviter qu’une page soit suffisamment hauet de le classement de Google pour vous porter préjudice.

      Donc il faut créer des pages parlant de soi ou de son entreprise afin d’être présent lorsque quelqu’un fait une recherche sur vous ou sur votre entreprise.

      Et de par les qualités SEO intrinsèques de ces sites listés, vous ne laissez aucune place pour des pages que vous ne maîtrisez pas.

      Donc c’est aussi bien une action curative que préventive.

      Au sujet des pages à supprimer, je n’ai pas compris le rapport avec Google+. Pouvez-vous expliquer ?

      cordialement

      Reply

Leave a comment

Quiz Anti-Spam :

Propulsé par Oueurd Praiss. Mais surtout par mes petites mains sur le clavier. Copyright © 1789-2013 sauf le week-end. Le Blog SEO décalé et impertinent.